Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Trèves la romaine en 1 journée

Vue sur la Cathédrale Saint-Pierre depuis la Porta Nigra

Vue sur la Cathédrale Saint-Pierre depuis la Porta Nigra

Nous avons profité d'un week-end au Luxembourg pour passer la frontière et visiter la magnifique ville de Trèves.

Après le petit-déjeuner, nous quittons notre hôtel tôt pour pouvoir passer la journée complète en Allemagne. Nous arrivons rapidement à Trèves et réussissons à nous garer facilement dans une petite rue à quelques pas du centre ville. Après 10 bonnes minutes de marche, nous tombons sur la première étape de notre découverte, la célèbre Porta Nigra.

L'avantage c'est qu'elle jouxte l'office de tourisme ce qui nous permet de récupérer un plan bien détaillé et d'avoir quelques explications sur la porte romaine. La Porta Nigra, classée au Patrimoine Mondial de l'Unesco, possède cette particularité d'avoir été construire sans ciment, c'est en fait un assemblage de blocs de grés un peu à l'instar d'une construction de Lego. Elle doit son nom à la couleur de ces pierres. Au XXIème siècle, le moine Siméon s'y fait cloîtrer et y reste jusqu'à sa mort, qui sera le point de départ de la construction d'une église par-dessus la porte romaine. C'est grâce à l'intervention de Napoléon que la porte retrouve son aspect antique, il fait démanteler l'église et rétablir la construction originale. Tout l'aménagement médiéval n'a pas pour autant disparu puisqu'on peut encore de nos jours la partie basse de l'abside. 

On peut visiter tous les niveaux de la Porta Nigra, la visite a beaucoup plu aux enfants. Non seulement on y apprend beaucoup de choses, on a d'ailleurs eu la chance d'avoir un dépliant en français, mais on a, depuis son dernier niveau, une vue extraordinaire sur la ville et les paysages environnants. Je vous conseille vraiment cette visite nous y sommes restés une bonne heure et demie.

Porta Nigra
Porta Nigra
Porta Nigra
Porta Nigra
Porta Nigra
Porta Nigra
Porta Nigra
Porta Nigra
Porta Nigra
Porta Nigra

Porta Nigra

Munis de notre super carte nous décidons de gagner le centre historique. On y arrive en quelques minutes et on en prend vite plein les yeux. Cette partie médiévale est remarquablement rénovée, les maisons sont jolies, très colorées, à l'image des autres villes historiques d'Allemagne. Le rues sont propres et très animées.

Nous sommes intrigués par un petit passage qui mène à l'entrée de l'église St. Gangolf. Nous nous y engouffrons loin des foules. Visiblement c'est encore un lieu très fréquenté par les fidèles, du coup j'entre dans l'église discrètement mais Ben reste dehors avec les enfants pour ne pas perturber la prière des gens. St Gangolf est une église catholique et c'est la second plus ancienne église de la ville.

Nous ressortons et laissons provisoirement derrière nous la place pour gagner la Cathédrale Saint-Pierre, plus ancienne cathédrale d'Allemagne, bâtie sur les vestiges de villas romaines et d'une première basilique attestée depuis les prémices de la Chrétienté. Laissée à l'abandon par les Francs puis pillée par les Normands, la basilique est restaurée au Xème siècle. La cathédrale elle est construite sur ses fondations au XIIIème siècle et élevée encore au XIV et XVIème siècle. Les travaux d'ajouts et d'aménagements se prolongent jusqu'au XIXème siècle. Elle est abîmée par les combats lors de la Seconde Guerre Mondiale, de nouveau restaurée et consacrée à la fin des années 70 lui donnant l'aspect qu'on lui connait aujourd'hui. Classée elle aussi au Patrimoine Mondial de l'Unesco, elle abriterait la relique de la Saint Tunique.

Nous faisons le tour au milieu de la foule, visiblement la cathédrale est un haut lieu de pèlerinage et le lieu touristique de la ville.

Hauptmarkt, place du marché médiéval
Hauptmarkt, place du marché médiéval
Hauptmarkt, place du marché médiéval
Hauptmarkt, place du marché médiéval

Hauptmarkt, place du marché médiéval

Cathédrale Saint-Pierre de Trèves
Cathédrale Saint-Pierre de Trèves
Cathédrale Saint-Pierre de Trèves
Cathédrale Saint-Pierre de Trèves
Cathédrale Saint-Pierre de Trèves
Cathédrale Saint-Pierre de Trèves
Cathédrale Saint-Pierre de Trèves
Cathédrale Saint-Pierre de Trèves
Cathédrale Saint-Pierre de Trèves
Cathédrale Saint-Pierre de Trèves
Cathédrale Saint-Pierre de Trèves

Cathédrale Saint-Pierre de Trèves

Inutile d'aller bien loin pour découvrir la merveille suivante puisque nous entrons dans l'église Notre-Dame de Trèves qui est accolée à la cathédrale. Construite au XIIIème siècle c'est la plus ancienne construction gothique allemande. Classée en même temps que sa voisine au Patrimoine Mondiale de l'Unesco, elle abrite de magnifique peintures datées du XVème siècle et qui ornent ses colonnes, ainsi que des tombeaux d'illustres personnages locaux.

Nous avons adoré la visite de la cathédrale mais nous avons été subjugués par Notre-Dame, nous y sommes restés plusieurs minutes assis à contempler sa beauté et sa clarté. Je ne sais pas trop ce qu'il s'est produit mais j'ai eu un gros étourdissement, il a fallu que mon mari me soutienne pour sortir. 

Notre-Dame de Trèves
Notre-Dame de Trèves
Notre-Dame de Trèves
Notre-Dame de Trèves
Notre-Dame de Trèves
Notre-Dame de Trèves

Notre-Dame de Trèves

Après ces merveilles du catholicisme, il est temps de retourner à l'heure de la Trèves antique. Nous continuons en direction de l'amphithéâtre qui se situe au sud de la ville. Sur le chemin, nous voulons visiter la Basilique de Constantin, datée de l'Antiquité tardive, c'était à la base une aula, qui abritait le trône de l'empereur. Détruite par les Francs elle a été reconstruite pour devenir tour à tour un château-fort puis un temple protestant. Nous nous cassons malheureusement le nez, sur une porte close.

Nous contournons pour traverser le parc du Palais du Prince-Electeur. Cette ville est décidément pleine de contrastes et de surprises. A deux pas d'un édifice romain, un palais renaissance de style rococo construit au XVIIIème siècle pour les archevêques de la ville. Le couleurs du château ressortent bien avec ce ciel gris, le jardin est fort joli et il y a derrière une aire de jeux pour les enfants. Nous y passons pas mal de temps, pour qu'ils se défoulent et pour reposer un peu les pieds.

Tout le monde requinqué, nous poursuivons dans un quartier résidentiel très paisible pour gagner l'amphithéâtre, il est ouvert mais arrivés à la caisse c'est la grosse désillusion, ils ne prennent pas la carte bancaire pour payer l'entrée, hallucinant nous sommes au XXIème siècle dans le premier pays économique de l'Europe... j'avoue que ça m'agace beaucoup, et les enfants commencent à chouiner. Je vous avertis d'avance, prenez du cash car nous nous sommes aussi cassés les dents dans les boulangeries qui n'acceptent pas non plus les CB, nous nous sommes assis sur nos bretzels et pains noirs que nous voulions rapporter à la maison.

Basilique de Constantin
Basilique de Constantin
Basilique de Constantin
Basilique de Constantin

Basilique de Constantin

Palais du Prince-Electeur
Palais du Prince-Electeur
Palais du Prince-Electeur
Palais du Prince-Electeur

Palais du Prince-Electeur

Nous regagnons donc le centre en contournant pour visiter les Thermes Impériaux. Pour traverser les routes, il y a des ponts souterrains couverts de superbes graffitis. Je ne suis pas une fana de l'art urbain, mais là il y a vraiment des oeuvres à couper le souffle. A Trèves, il ne faut pas hésiter à descendre sous la ville, belles surprises garanties.

Nous arrivons devant les thermes qui sont en travaux et paraissent fermés, Luczian se plaint qu'il a une ampoule au pied, Ailann a faim, nous faisons donc l'impasse et regagnons la place du marché médiéval pour y trouver un restaurant. Il est tard presque 14h non émettons des doutes sur le fait de pouvoir manger autre chose d'un chocolat chaud, mais belle surprise, le restaurant que j'avais repéré sur internet est ouvert et sert encore à manger. Le Zum Domstein est une auberge typiquement allemande dans sa décoration et dans certaines de ses spécialités, mais elle offre une originalité que je ne voulais pas rater, des recettes romaines!! Eh oui de véritables recettes inspirée de l'Antiquité. Si mon cher et tendre se jette sur un civet de cerf en sauce, je me laisse tenter par la soupe d'orge et le pain romains.

Avec le froid de l'hiver naissant, nous sommes ravis de nous réchauffer et de profiter d'un bon moment dans ce restaurant charmant, en plus le serveur est aux petits soins pour nous on échange en franglallemand, comprenez un mélange de français, d'anglais et d'allemand.

Le repas terminé nous sommes repus et décidons de marcher pour digérer, on flâne dans la rue commerçante et les galeries marchandes avant de faire le tour des petites églises de quartier, toutes fermées cette fois. Vers 17h nous décidons de reprendre la voiture car nous avons 4h de route pour rentrer.

Pour conclure, nous avons adoré Trèves, la Trèves romaine, la Trèves médiévale et même la Trèves moderne. C'est une belle ville, très animée, les gens sont plutôt charmants, on déplorera juste les soucis de CB qui nous aurons un peu ennuyé toute la journée. 

Street art
Street art
Street art
Street art
Street art

Street art

Thermes Impériaux
Thermes Impériaux

Thermes Impériaux

Trèves
Trèves
Trèves
Trèves
Trèves
Trèves
Trèves
Trèves

Trèves

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article