Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Road-trip en Belgique & aux Pays-Bas - Partie 4

Plage de La Haye

Plage de La Haye

Samedi 9 avril - Journée 4

La Haye - Vlist - Gouda - La Haye

86 km

 

Ce matin, réveil tardif, on a oublié volontairement les réveils pour se faire une petit grasse matinée bien méritée. Après un petit-déjeuner bien copieux au Novotel, nous prenons la direction du Krimpenerwaard. C'est dans cette région que se trouvent la plupart des fermes qui produisent le célèbre Gouda. Ca a un charme fou : polders, canaux, près bien verts, moutons, vaches, cygnes, biquettes... un petit coin de paradis pour les amoureux de la nature et du sport en plein air.

Sur recommandation d'une copine, nous avons prévu de visiter la toute petite ferme Kaasboerderij van Eijk à Vlist. L'arrivée à Vlist est incroyable. De jolies cottages bordent le canal et la route principale, il faut longer le canal sur plusieurs kilomètre puis enjamber le pont au bout du village pour remonter par une petite route étroite où on ne peut pas se croiser à deux voitures... il faudra toute la dextérité de Ben pour y croiser deux tracteurs et un pick-up sans plonger dans l'eau d'un côté et dans le près de l'autre.

Arrivés à la ferme nous entrons par une petite boutique, nous y sommes accueillis par une jeune femme charmante qui nous explique en détail le processus de fabrication de la meule d'or et nous montre le lavage, la salaison, l'affinage et le vieillissement. Elle nous fait goûter la merveille et là c'est le choc, ouahh!! franchement en France clairement nous ne connaissons pas le gouda. C'est vraiment un fromage goûteux, fruité, puissant. Nous avons craqué pour le gouda-vieux qui est proche en goût des parmesans avec le côté plus gras des comtés.

Un jeune homme arrive, c'est le fils des propriétaire, il nous explique qu'il travaille seul avec son papa et nous invite gentiment à visiter l'étable et le laboratoire. Nous avons la chance de rencontrer un veau, nouveau-né du matin même avec sa maman et une paire de vaches bien sympas qui nous lèchent volontiers les mains. On apprend la différence de lait selon l'âge des animaux, des races et du caractère, oui oui ces dames ont toutes un caractère différent. Nous continuons vers le laboratoire, c'est une véritable étuve, le papa est entrain de presser le cailler et de mouler les meules. Tous deux sont de véritables passionnés, on sent un amour inconditionnel pour les animaux, leur bien-être et la qualité de leurs fromages familiaux. Ils ne fournissent que quelques épiceries du coin et le marché. Nous repartons avec une belle part pour la maison 🧀 Je vous recommande vivement de passer les voir si vous êtes dans le coin, ils vous accueilleront avec beaucoup de gentillesse.

Kaasboerderij van Eijk à Vlist
Kaasboerderij van Eijk à Vlist
Kaasboerderij van Eijk à Vlist
Kaasboerderij van Eijk à Vlist
Kaasboerderij van Eijk à Vlist
Kaasboerderij van Eijk à Vlist
Kaasboerderij van Eijk à Vlist
Kaasboerderij van Eijk à Vlist
Kaasboerderij van Eijk à Vlist

Kaasboerderij van Eijk à Vlist

Ils nous autorisent gentiment à laisser notre voiture dans leur cours le temps que nous fassions une petite balade le long du canal. Les maisons sont vraiment jolies ici, bien entretenues, très fleuries, il y a des animaux partout : chiens, chats, poules, canards et même quelques chèvres. Le temps est menaçant mais se maintient donnant des photos aux contrastes magnifiques.

Nous reprenons notre route pour notre prochaine étape du jour, dans la continuité de notre visite matinale : la ville de Gouda. Evidemment, on souhaite en savoir plus sur le fromage, mais on a aussi découvert que Gouda est la capitale de la gaufre au sirop. C'est aussi une jolie cité médiévale. On a hâte de découvrir tout cela.

Balade à Vlist
Balade à Vlist
Balade à Vlist
Balade à Vlist
Balade à Vlist
Balade à Vlist

Balade à Vlist

Retour en ville, la circulation est assez dense ici, pour pouvoir visiter le centre, il faut se stationner sur un parking payant en périphérie. C'est un peu un fil rouge aux Pays-Bas, on passe son temps à payer des parkings, partout. Une fois garés, nous partons à pieds découvrir la ville. En 5 minutes à peine, nous arrivons sur notre premier point de chute : le musée Gouda Cheese Experience.

C'est un super musée interactif, à l'entrée on nous donne des questionnaires à remplir qui permettent d'obtenir un diplôme. Les enfants vont vite abandonner plus attirés par les diverses activités qui s'offrent à eux dans chaque pièce, c'est donc Ben qui fera le questionnaire comme un bon garçon 😂

On nous offre du lait frais entier, on peut faire semblant de traire les vaches, saler les meules, on peut se déguiser avec les costumes traditionnels et découvrir les recettes types à base de gouda sur une table joliment dressée. La visite dure bien 1h, on peut même y passer 2h si on veut tout comprendre. En fin de circuit, on nous offre une dégustation de 4 différents gouda, du plus jeune au plus vieux, c'est très agréable et instructif. Bon la visite est chère, nous avons payé 63€ pour 4, mais l'investissement valait le coup car c'est la visite que les enfants préféreront de leurs vacances.

Gouda cheese experience
Gouda cheese experience
Gouda cheese experience
Gouda cheese experience
Gouda cheese experience
Gouda cheese experience
Gouda cheese experience
Gouda cheese experience
Gouda cheese experience
Gouda cheese experience

Gouda cheese experience

Nous gagnons ensuite le centre historique. Il y a une foule immense en ce jour de marché, si la ville est très jolie, on apprécie moyennement la traversée de la grande place complètement bondée. Nous admirons d'en bas l'hôtel de ville du XVème siècle qui est l'un de plus vieux du pays. Nous découvrons aussi le Waag qui était le poids public servant à peser les meules de fromage.

De l'autre côté de la place, nous arrivons à la boutique Kamphuisen, là où ont été inventées les gaufres au sirop. Ce sont des gaufres très croustillantes garnies de sirop de mélasse, spécialité de la ville mais aussi des Pays-Bas. On achète des gourmandises et la dame nous propose de rejoindre la visite guidée de l'atelier. Le temps que celle-ci commence nous allons acheter du gouda dans la célèbre boutique 't Kaaswinkeltje. Je voulais absolument y passer pour y acheter du gouda bleu, qui est en fait du gouda à la lavande (j'avoue c'est un caprice très touristique pour le coup).

Nous revenons sur nos pas pour faire la visite de la confiserie. Après un film qui raconte l'histoire de la famille et de la création des gaufres (en français avec notre audioguide), nous entrons dans le laboratoire. Un dame charmante essaye de nous expliquer en français. Ca sent très bon!! On découvre la chaîne de production et le four. Après la visite, si on a le cran d'utiliser le super tobogan géant pour revenir au rez-de-chaussée, on est récompensé par une gaufre. Visite rapide et ludique, un peu chère pour ce que c'est mais bon ça a fait plaisir aux enfants.

Hôtel de ville de Gouda
Hôtel de ville de Gouda

Hôtel de ville de Gouda

‘t Kaaswinkeltje

‘t Kaaswinkeltje

Kamphuisen
Kamphuisen

Kamphuisen

Nous quittons Gouda sur cette visite car nous avons envie de profiter de la plage en cette fin d'après-midi. Notre but est de nous rendre à la plage de Scheveningen à La Haye. C'est un plage immense de sable fin, typique des côtes de la Mer du Nord.

Après avoir tourné un peu dans La Haye et longé la mer un bon moment, nous trouvons enfin une place pour nous garer. Après 10 minutes de marche, nous arrivons sur la plage. La mer est agitée car le vent souffle fort, il y a des gens qui font du char à voile et du kitesurf. Pas mal de monde se promène malgré les gros nuages qui menacent. L'été, ça doit être un lieu incontournable des vacanciers avec grand roue, restaurants, cabanes, baraques à frites...

Nous ramassons bon nombre de coquillages pour la collection des enfants, en avançant un peu trop, on se fait surprendre par une vague, nous avons tous les pieds trempés et les chaussures pleines d'écume. J'avertis Ben que le temps semble vraiment mal tourner et qu'il serait peut-être bon de regagner la voiture, mais personne ne m'écoute, résultat, nous sommes pris dans une violente tempête de grêle. Même en courant, nous arrivons trempés comme des soupes et regagnons l'hôtel rapidement pour nous sécher. Il faudra tout de même 2 jours pour que les vêtements sèchent totalement.

La Haye moderne
La Haye moderne
La Haye moderne
La Haye moderne
La Haye moderne

La Haye moderne

Plage de La Haye
Plage de La Haye
Plage de La Haye
Plage de La Haye
Plage de La Haye
Plage de La Haye
Plage de La Haye
Plage de La Haye

Plage de La Haye

C'est tout secs et pomponnés que nous ressortons assez tardivement pour aller dîner au restaurant. En tant que cheffe d'un restaurant mexicain, j'avais envie de découvrir la cuisine de mes collègues du Kua, bien noté sur internet. Nous prenons la voiture pour nous y rendre, trouvons facilement une place et arrivons à l'heure au restaurant.

Ce fût le pire dîner de notre voyage, on nous a oublié pendant 30 minutes, puis la cuisine n'a pas plu à mon mari qui l'a trouvée insipide, par mon cadet pourtant fan de mexicain qui n'a pas apprécié outre mesure ses tacos. Personnellement, j'ai aimé mes enmoladas mais cela a été gâché par une serveuse désagréable. On aura passé presque 2h pour 4 plats et 2 desserts...

Nuit tranquille et paisible au Novotel, la dernière à La Haye avant de partir pour la capitale.

Restaurant mexicain Kua à La Haye
Restaurant mexicain Kua à La Haye
Restaurant mexicain Kua à La Haye
Restaurant mexicain Kua à La Haye

Restaurant mexicain Kua à La Haye

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article